Le nouveau président de l’URTELGUI se dit conscient

par Super User
623 vues

A peine investit dans ses nouvelles fonctions, le président de l’URTELGUI se dit conscient de la tache qui l’attend lui et son équipe.

Guinéenews : Vous avez été indexée publiquement par le président Obama pour votre rôle dans la lutte contre Ebola dans votre pays, quel est votre sentiment?

Kadijah Diallo : Je ne m’y attendais pas ! Lorsque j’ai finalement compris que Président Obama venait de m’indexer pour me féliciter personnellement, je me suis sentie très fière à ce moment-là. En tant que guinéenne, j’étais heureuse d’être mentionnée ainsi et de faire honneur à mon pays parmi des centaines de jeunes venant de plus de 40 pays africains. En même temps, j’ai pensé à mes collègues de l’UNICEF qui œuvrent sans relâche depuis le début pour en finir avec l’épidémie d’Ebola. J’ai souhaité qu’ils soient tous à Washington ce jour-là et qu’ils entendent ces mots d’encouragement de la part du président des Etats Unis. Cette distinction est celle de toute l’équipe de l’UNICEF et j’ai une pensée particulière pour notre représentant, Mohamed Ayoya. 

Guinéenews : Qu'est ce qui a changé dans votre attitude, dans votre travail et dans votre vie au quotidien après cette distinction?

Kadijah Diallo : Je me sens beaucoup plus engagée et responsable. Durant le programme Young African Leaders auquel j’ai participé ces 6 dernières semaines, j’ai reçu des cours en public management à Georgia State University, Atlanta. Cela m’a mieux outillée et  j’ai une meilleure compréhension du rôle que j’ai à jouer dans mon pays et dans mon continent. Tous les participants l’ont dit, ce programme est une expérience qui transforme la vie de tous ceux qui y participent et je n’en fais pas exception. Beaucoup d’efforts doivent être faits pour relever les nombreux défis qui se posent et pour cela il est important de garder son sang-froid. Comme le président Obama l’a dit, je compte travailler pour améliorer la vie des enfants et des femmes dans mon pays.

Guinéenews : Quel message aux femmes leaders de Guinée?

Kadijah Diallo : Nous devons travailler dur et ne jamais relâcher parce que seul le travail paie. Tout est tellement plus difficile pour les femmes, nos filles doivent avoir conscience de leur valeur et refuser d’être manipulées par la société ou d’être traitées comme des objets. Il est évident pour moi que la meilleure manière de faire avancer la cause des femmes est de s’assurer que les femmes accèdent en grand nombre aux postes de décision parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

Guinéenews : Un dernier mot

Kadijah Diallo : Je rends grâce à Dieu pour cet honneur et je remercie mes parents et mon mari pour leur soutien.

Propos recueillis par Amadou Diallo pour Guinée TV©