mercredi, 18 avril 2018 11:55

Aboubacar Soumah : ‘’Nous demanderons le départ du ministre Damantang Camara, si…’’

Écrit par 

ntre le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) et le ministre Damantang Albert Camara, les relations sont au froid. Aboubacar Soumah, le visage de la grève des enseignants, a mis en garde le porte-parole du gouvernement.

‘’Nous mettons en garde le ministre du Travail qui vient d’adresser une correspondance au SLECG suite à un courrier que nous avons déposé dans tous les départements en charge du système éducatif les informant qu’une mission va passer pour la validation des bureaux qui existent et le renouvèlement de ceux qui n’existent pas’’, déclare le syndicaliste, invité des Grandes gueules.

Avant de poursuivre : ‘’Le ministre nous répond qu’il est aussi saisi par une autre branche
du SLECG pour la tenue d’un congrès et dit que nous avons été invités par l’inspection générale du travail le 21 février passé à une reprise du congrès. Il dit qu’il s’inscrit dans cette logique et n’est paas prêt à coopérer avec nous’’/

M/ Soumah estime que le camp de Sy Savané est libre d’organiser un congrès, mais pas celui du SLECG. ‘’Si jamais le gouvernement soutient ces dissidents pour organiser un autre congrès, nous allons immédiatement déclencher une grève générale sur toute l’étendue du territoire national’’, prévient-il.

‘’Et nous demanderons le départ du ministre Damantang Camara. Et tant qu’il restera ministre, la grève va continuer’’, assure le secrétaire général du SLECG.

Lu 535 fois Dernière modification le mercredi, 18 avril 2018 13:34

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.