jeudi, 24 août 2017 12:15

Pays-Bas: concert annulé à Rotterdam, un homme de 22 ans arrêté

Écrit par 

La police néerlandaise a trouvé une camionnette immatriculée en Espagne et contenant des bouteilles de gaz, mercredi soir, à Rotterdam. Du coup, un concert de rock a été annulé dans cette ville portuaire de l'ouest des Pays-Bas, en raison d'« une menace terroriste », avait indiqué le maire dans un premier temps. Ce jeudi 24 août au matin, un homme de 22 ans a été arrêté par la police néerlandaise alors que le conducteur de la camionnette restait toujours détenu.

Le groupe de rock californien Allah-Las devait se produire à 20h30 dans la salle Maasilo, dans une zone portuaire au sud de Rotterdam. Mais le concert a été annulé juste avant qu'il ne commence en raison d'une « menace terroriste »,la salle de concert. Des dizaines de spectateurs ont été refoulés et la zone bouclée.

L'information a rapidement été confirmée par la police néerlandaise et par le maire de la ville, Ahmed Aboutaleb. La police néerlandaise a ensuite été prévenue par les services de sécurité espagnols en fin d'après-midi, a précisé l'édile.

Une camionnette avec des bonbonnes de gaz

Les forces de sécurité ont donc découvert une camionnette qui stationnait aux abords de la salle. Le véhicule, qui portait une plaque d'immatriculation espagnole, contenait des bonbonnes de gaz. Son conducteur, d'origine espagnole, selon le quotidien El Pais, arrêté vers 21h, a été interrogé dans la soirée.

 

Ce chauffeur, « semblait sous l'influence de l'alcool », selon la police. Technicien de profession, il possédait une attestation pour le transport de bonbonnes de gaz qui fait l'objet d'une enquête. Il doit être à nouveau entendu ce jeudi.

A sa décharge, les services de déminage ont fouillé la camionnette et « n'ont rien découvert à côté des bonbonnes ». Une perquisition de son domicile n'a, à son tour, « livré aucun lien pour le moment avec la menace terroriste au Maassilo », la salle où devait se tenir le concert.

Nouveau développement ce jeudi : l'occupant d'une habitation du Brabant, une province dans le sud du pays est, à son tour « détenu et est entendu sur la menace à Rotterdam », a indiqué la police de Rotterdam dans un communiqué.Un groupe déjà menacé pour son nom

De leur côté, les musiciens du groupe Allah-Las ont été accompagnés sous escorte policière. Leur concert devait être le dernier de leur tournée européenne. Dans un entretien avec le journal britannique The Guardian, le groupe de rock californien avait déclaré en 2016 recevoir souvent des menaces à cause du nom de la formation.

Les Pays-Bas ont pour l'heure été épargnés par la vague d'attentats qui touche leurs proches voisins européens, mais restent sur leurs gardes. Le Centre national de coordination pour la sécurité et l'antiterrorisme a fait savoir que le degré de vigilance, au niveau « important » depuis plusieurs années, n'avait pas été relevé.

Lu 166 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.