dimanche, 27 septembre 2015 20:46

Lancement officiel des activités du projet monitoring des discours

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Cette initiative relève du réseau des convergences des jeunes leaders pour la paix et pour la démocratie COJELPED, l’objectif de ce projet est de favoriser la tenue de l’élection
présidentielle dans un climat apaisé ; en initiant ce projet, le réseau COJELPED entend promouvoir la paix et la quiétude sociale durant le processus électoral en cours ; pas de propos déplacés, pas de discours qui divise ; tel est le souhait de la société civile dirigée par Abdoul Sako pour qui: « C’est un projet qui se déroule dans les 38 circonscriptions notamment les communes urbaines ; dans chaque préfecture nous avons un comité de Veil qui est installé et qui ont pour mission de suivre les discours des leaders politiques à travers les médiats, mais assister aussi au meeting afin de remonter à travers soit par SMS, soit par email ». Dans ce projet, la COJELPED lance donc 2 messages principaux : oui aux discours sur les projets de sociétés, non aux discours clivants et je ne vote pas pour une ethnie mais je vote pour un projet de société ; mais en cas de dérapage constaté dans le discours d’un leader, qu’adviendra-t-il ? Abdoul Sako, coordinateur de la COJELPED répond : «Nous avions deux approches : une première approche qui est d’abord de rapprocher la personne ou le leader que nous avons entendu tenir des propos malveillants et lui démontrer que ce n’est pas la bonne option ; la bonne option, c’est de parler de ce qu’il est capable et de ce qu’il a en terme de projet pour les citoyens et si cela n’est pas accepté, nous dénoncerons ce leader par la voix des médiats». Et si les propos sont graves, la structure n’exclu pas de poursuivre celui qui les a tenu en justice ; aux yeux des observateurs présent au lancement de ce projet, l’idée est bonne.

Fidel TOUNDOUFEDOUN
guineetv1

Lu 329 fois Dernière modification le dimanche, 27 septembre 2015 22:43