jeudi, 17 août 2017 17:22

CENI/Arrêt de la Cour Constitutionnelle : le président de l’INIDH se prononce

Écrit par 

ident de  l’INIDH se prononceSuite au dénouement de la crise à la CENI, consécutif à la décision de la Cour Constitutionnelle qui dans un arrêt rendu public lundi, confirme l’élection de Me Salif Kébé à la tête de l’institution électorale, le président de  l’INIDH a réagit.

Mamadi Kaba dit avoir respecté la décision de la Cour Constitutionnelle et félicite le nouvel élu, qui remplace Bakary Fofana à la tête de la CENI.

« Je pense qu’après la décision de la Cour constitutionnelle, les politiques doivent continuer à fournir des efforts pour rendre l’environnement rassurant pour que la confiance mutuelle se renforce et la confiance à l’endroit de la CENI se renforce aussi aux yeux de tout le monde, afin que nous puissions avoir des élections communales et communautaires, sans violence et dans les meilleures conditions. » a-t-il dit.

Mais ce n’est pas tout ! Mamady Kaba appelle les commissaires de la CENI a enterrer la hache de guerre :

« J’invite l’ensemble des commissaires à désormais taire définitivement tous les petits conflits, les guerres de positionnement, les querelles de personnes pour se tourner résolument vers l’organisation d’élections locales, qui nous tient à cœur, parce que le temps presse. Je lance aussi un appel à Me Kébé pour qu’il ne fasse pas de la chasse aux sorcières.

Il n’a plus d’adversaires, il n’a pas de partisans, il n’a pas d’ennemis au sein de la CENI. Il n’a que des collaborateurs. Je l’appelle à prendre toutes ses responsabilités pour que la CENI retrouve son unité d’action, afin que le défi des élections soit relevé. Nous avons besoin aujourd’hui d’avoir les élections communales et communautaires dans les meilleurs délais. Il faut que ces élections puissent produire des résultats acceptables de toutes les parties. », estime-t-il.

Ousmane Barry

Lu 296 fois Dernière modification le jeudi, 17 août 2017 17:57

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.