lundi, 04 septembre 2017 09:44

Alpha Condé au sommet des Brics: quels enjeux pour la Guinée?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ce dimanche 3 septembre s'est ouvert le sommet des Brics. Le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, considérés comme les cinq grandes puissances émergentes, se réunissent pendant trois jours. Et cette année, aux côtés des dirigeants invités, égyptien, mexicain, tadjik et thaïlandais, le chef de l'Etat guinéen prend part au sommet. Depuis la réélection d'Alpha Condé, les investissements chinois se multiplient, notamment dans le secteur minier ou de l'énergie. Le président Alpha Condé est arrivé dimanche au petit matin dans la ville du sud-est de la Chine, à Xiamen, pour le 9e sommet des Brics.

Sur invitation de la Chine, le Guinéen Alpha Condé représente l'Union africaine dont il assure la présidence tournante mais aussi et surtout son propre pays. En marge du sommet des Brics, la signature d'accords bilatéraux est annoncée, et ce lundi 4 septembre un forum de promotion de la zone économique spéciale (ZES) guinéenne est programmé.Une aubaine pour le pays africain, car l'objectif de cette ZES, créée par décret en avril dernier, est de booster l'investissementgrâce à des incitations, notamment fiscales, indiquait le ministre guinéen des Mines Abdoulaye Magassouba, qui en n'est pas à son premier voyage en Chine. Déjà en août, il avait rencontré un consortium d'entreprises chinoises prêt à investir 500 de Boffa. Au-delà de ce minerai convoité par la Chine car il sert à fabriquer l'aluminiumSi la Guinée intéresse pour ses réserves minières, le secteur de l'énergie est aussi vu comme une opportunité par les investisseurs chinois. La construction du barrage de Souapiti, qui a un potentiel de 450 mégawatts, est réalisée par China Water Electric.

Lu 296 fois Dernière modification le lundi, 18 septembre 2017 21:34