jeudi, 12 avril 2018 10:33

Les syndicalistes Aboubacar Soumah et Louis M’Bemba Soumah ont failli en venir aux mains

Évaluer cet élément
(0 Votes)

  

ne barrage a été évitée de justesse mercredi lors d’une réunion. L’intervention rapide de participants à la rencontre a permis de calmer les ardeurs des protagonistes Aboubacar Soumah du SLECG et Louis M’Bemba Soumah de l’USTG.

Approché pour nos soins, le principal meneur de la grève des enseignants a confié à notre
rédaction que le secrétaire général de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) fait des pieds et mains pour l’écarter du congrès électif qui aura lieu dans les prochaines semaines.

‘’Louis M’Bemba ne peut pas me chasser dans une salle. Ce sont mes détracteurs qui spéculent. Personne ne peut chasser. Je suis sorti de la salle parce que je ne voulais pas polémique’’, a-t-il dit à VisionGuinee.

Il ajoute que Louis M’Bemba Soumah était dans la logique de créer un scandale. ‘’Je les ai trou vés en réunion et il a voulu se jeter sur moi. Il m’a demandé de quitter la salle. Je lui ai dit que je ne sors pas puisqu’il n’a aucun droit de me le demander. Il s’est levé pour sejeter sur moi en m’accusant de les avoir trahis’’, narre le visage de la grève des enseignants.

Grâce à l’intervention de certains participants, celui qui était considéré par le pouvoir d’Alpha Condé comme un rebelle a quitté la salle. Il accuse Louis M’Bemba Soumah de vouloir à tout prix de l’empêcher de prendre part au prochain congrès électif des dirigeants de l’USTG. Il promet de ne pas baisser la garde.

Lu 64 fois Dernière modification le jeudi, 12 avril 2018 13:02