lundi, 18 mars 2019 19:30

Dalein et Condé pour un deal: « C’est de la diffamation pure et simple », réagit l’UFDG

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Si c’est un deal comme le dit La Lettre du continent entre Dalein et Alpha, le leader de l’UFDG aura signé son arrêt de mort. Si c’est une rumeur, pour occuper le landerneau politique guinéen, c’est manifestement raté. Mais si c’est réellement une diffamation comme le prétend d’ailleurs le président Dalein, autant porter plainte pour se laver de tous soupçons de compromission avec le régime-bourreau de Conakry.

Pour l’instant, l’UFDG se limite à la dénonciation : « Je pense que c’est de la diffamation pure et simple. Il n’y a aucune négociation possible à cet égard. Je suis attaché au respect de la Constitution et au respect du verrou portant la limitation des mandats dans notre Constitution.  Cette discussion n’a pas eu lieu entre Sarkozy et lui, ça n’a pas eu lieu entre Sarkozy et moi, ça n’a pas eu lieu entre Alpha et moi. » En lieu et place d’une plainte contre La Lettre du continent, Dalein temporise : « Je pense que ce n’est pas nécessaire.  On ne s’attaque pas toujours à la presse. Je pense que les Guinéens qui sont là, qui connaissent la réalité, on n’a même pas besoin de démentir de manière persistante. On sait qu’il y a un point qui est impossible entre Alpha Condé et moi, par rapport à ce point de troisième mandat. Il y a eu beaucoup d’autres contradictions, il y a eu des dialogues, des compromis ont été trouvés, ce n’était pas entre lui et moi, c’était dans la transparence. Mais là, ce n’est pas possible.»

A-t-il réussi à convaincre les plus sceptiques ? En tout cas l’affaire fait grand bruit. Seule bémol, selon des sources proches de l’UFDG, lors de la visite de Sarkozy à Conakry, Dalein était absent du pays. L’information a été confirmée par un député des Libéraux-démocrates.

source kaba bachire. com
 
Lu 737 fois