mercredi, 27 mars 2019 20:30

Raser des baraques à Kaloum pour ‘’soulager’’ les parias de Kaporo rails et ailleurs

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le gouvernement fait raser les alentours des rails, au niveau de Coronthie, dans la Presqu’île de Kaloum, pour manifestement faire croire aux uns et aux autres que ce qui est arrivé aux occupants dits illégaux de Kaporo rails, Kipé2, Koloma et ailleurs peut aussi arriver à bien des citoyens.

Quoi de plus normal ! Sauf que, nulle part, un immeuble, une maison d’habitation, etc., n’a été démoli. Ce sont des baraques de fortune et d’autres gargotes qui ont été anéantis, pour dit-on des besoins d’extension du port de Conakry. En effet, des proches du pouvoir commençaient déjà à battre en touche la politique d’exclusion qui accompagne la démolition dans la Commune de Ratoma, fief de l’opposition. 

En anéantissant cette horde de cabanes aux alentours du « Petit bateau », le gouvernement est loin de contenter les victimes de Kaporo rails, Kipé2, Koloma, …. Devenues chez elles de simples étrangers, des parias.  Une cabane installée ces dernières semaines est loin d’être identique à un immeuble sorti de terre depuis des décennies, sur les hauteurs de Koloma et périphéries. Aujourd’hui, le RPG et ses affidés veulent que « Les indignés qui hurlent au ciblage ethnique du déguerpissement » scandent, «Vive la démolition » !

Réel cynisme ambiant !

source kaba bachire. com
 
Lu 689 fois