mardi, 01 septembre 2015 00:53

Joseph Kabila à Pékin pour renforcer les liens économiques avec la Chine

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Outre la commémoration du 70ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale, la visite officielle de Joseph Kabila à Pékin est l'occasion de discuter des liens économiques sino-congolais en constante progression.

Chinafrique : ce que cache la doctrine
Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, est en visite officielle à Pékin ce mardi 2 septembre. Le président congolais, qui a suivi dans les années 90 une formation militaire supérieure en Chine, assistera aux célébrations en grandes pompes préparées par l’Armée populaire de libération. Mais l’examen des relations économiques entre les deux pays devrait également au menu des discussions cette semaine.

Projets

Plusieurs rencontres avec des hauts dirigeants du régime chinois y compris le président Xin Jinping sont programmées dans l’agenda de Joseph Kabila, d’ici au jeudi 4 septembre.

Les projets sino-congolais en cours seront bien évidemment au cœur de ces différents entretiens. Cette année, la Chine doit entre autres développer en RDC des espaces publics, des routes et des programmes d’énergie solaire d’un montant de 250 millions de dollars.

Il sera aussi question des moyens d’accentuer et d’améliorer les liens commerciaux entre les deux pays.

Coopération grandissante

Depuis 2008, les relations économiques sino-congolaises ont connu un coup d’accélérateur, avec la signature d’un contrat de six milliards de dollars pour la construction d’infrastructures (routes, voies ferrées, construction d’hôpitaux, de centres de santé et d’universités) en échange de projets sino-congolais d’exploitation industrielle de mines. Au total, 14 projets miniers étaient en cours d’exploitation par la Chine dans le pays d’Afrique centrale, à fin 2014.

Quant aux échanges commerciaux, ils ont littéralement explosé en passant de 51,7 millions de dollars en 2003 à 4,18 milliards de dollars en 2014, selon les estimations des autorités congolaises. La RDC restant largement bénéficiaire par rapport à la Chine, avec une balance commerciale excédentaire de 2,8 milliards de dollars vis-à-vis de Pékin.

Toutefois, selon l’institut américain Rand Corporation, les échanges commerciaux sino-congolais ne représentaient que 2 % du commerce chinois avec l’Afrique à la fin 2012. De quoi entrevoir des perspectives supplémentaires…

Lu 936 fois Dernière modification le dimanche, 27 septembre 2015 06:46

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.